Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un peu de poésie...

 

 

MARONI

 

Poème de Paul Cupidon.

P3040672 [640x480]

Sur les flots embrumés du grand fleuve côtier,

dont les rochers ocres et bruns semblent s'allier,

loin des rives fuyant dans un houleux sillage,

l'horizon se confond avec le paysage.

P3010031 [640x480]

On voit donc le soleil se lever éclatant,

surgissant vers la côte en ce matin pimpant,

et commençant déjà à caresser la rive,

cependant que sur l'eau la clarté se fait vive.

P3040546 [640x480]

Le fleuve se soulève en un doux clapotis,

alors que la pirogue avance sans répit,

la mer parait dormante enrobée dans la brume,

parfois se fracassant violemment elle écume.

P3020109 [640x480]

L'astre du jour rayonne et le jour grandissant,

la journée resplendit déjà en s'annonçant,

et bientôt les oiseaux vidant leurs représailles,

s'ébattront dans les bois ainsi que des marmailles.

P3030350 [640x480]

Pourtant, presque toujours, le temps est clair et beau

parmi la transparence et le charme de l'eau,

on longe prudemment ces rives désertiques.

Nos yeux, errant de là, sur ces flots romantiques.

P3030370 [640x480]

Le vent venant de l'est se lève mollement,

tandis que la marée avance lentement,

les rayons du soleil, de moins en moins obliques

continuent l'ascension, sous le ciel des tropiques.

P1013060 [640x480]

La houle du grand fleuve, à l'heure du couchant,

le flux est à son plein car le soir approchant,

et par le mouvement soudain de l'étendue

la beauté du spectacle est presqu'inattendue.

P1013075 [640x480]

Voici le crépuscule et Boniville(1) enfin

la lumière du jour se hâte vers sa fin,

tandis qu'entre la rive et le tiret héberge,

le village Boni s'étire sur la berge.

P1013401 [640x480]

C'est MARONI grand fleuve au merveilleux renom,

le roulis de ses eaux, alourdies de limon.

Des piroguiers Boni, vers le soir, hors d'haleine,

rament contre le flux de leurs muscles d'ébène.

 

 

(1) Capitale du pays Boni.

 

 

( Cayenne, novembre 1982.)

 

Paul Cupidon est né à Cayenne le 8 mai 1925.

Il passe dans cette ville son enfance et son adolescence.

Il y fait des études qui s'arrêtent au niveau primaire.

Il se forme lui-même sur le plan culturel et sur le plan technique.

Il devient ébéniste et artiste entomologiste.

Il quitte ensuite la Guyane pour s'installer aux Antilles.

En 1970 il a obtenu le deuxième grand prix du concours international de poésie.


images3


Mon blog va être en pause durant quelques jours.....

et je ne pourrai pas non plus vous rendre visite....

je dois subir une petite intervention sans gravité.



images3-copie-1


Tag(s) : #poésies,nouvelles,contes,fables...

Partager cet article

Repost 0