Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

archives (Copier)

 

Regardez bien la gravure ci-dessus:

Elle représente le couvent des Jésuites

tel que devait le voir le Cayennais,

lors de son inauguration,

sa consécration serait plus exacte , en 1752.

Cette gravure n'existe pas, il s'agit d'une astuce infographique. En réalité, les gravures consultables datent du XIXe siècle et représentent ce qui était déjà devenu l'Hôtel du gouvernement.

manguiers7

 

DSC06518 [800x600]

 

" C'est le père Philippe d'Huberland,

alors supérieur de la congrégation de la colonie de la Guyane, qui décida la construction du couvent en 1749.


Dès le départ des Jésuites de Guyane en 1763, le gouvernement s'empressa de  déménager pour adopter ce plus beau bâtiment de la colonie.


En 1802, le gouverneur, Victor Hugues, faisait installer en façade l'horloge du couvent,

primitivement  montée sur l'aile ouest.

Les quelques dessins et photos(cartes postales le plus souvent) sont donc  pourvus de ce pignon triangulaire surmontant le porche afin que tous les passants puissent profiter  de l'heure officielle

qui ponctuait la vie de la colonie.

DSC04582 (Copier)

Par la suite, un balcon en fer forgé fut installé au-dessus du porche.

Il s'agissait surtout de donner

quelques solennités aux discours des autorités.

C'est le gouverneur Chanel qui en  1925, fit ériger les treizes colonnes massives que nous connaissons.

DSC04555 (Copier)

L'Hôtel du gouvernement, qui deviendra  préfecture avec la départementalisation en 1946,

prenait là sa présentation définitive.

Le bâtiment d'origine ne subit pratiquement

aucune transformation,

si ce n'est la destruction de la tour occidentale.

Ce qui restait du mobilier disparut lorsque les Portugais s'installèrent dans les lieux

après leur invasion de 1809.

Par la suite, les différents gouverneurs y résidèrent jusqu'à ce que Loubère fasse construire à  Bourda un grand "chalet" en bord de mer

qui devint alors résidence officielle.

DSC04525 (Copier)

Les hôtes de marque y étaient reçus

et y habitaient  durant leur séjour,

le dernier en date étant le Général de Gaulle.

La couverture étaient en bardeaux, puis ceux-ci  furent remplacés par des tuiles de type "mécanique", avant de céder la place à des tôles dites "bac acier" en 1960, que l'on prit soin de peindre en rouge.

Ce bâtiment fort ancien  passa du stade de préfecture à celui d'ancienne préfecture après l'ouverture  des locaux neufs rue Fiedmond en 1973,

DSC04501 (Copier)

puis redevint préfecture en 1992, lorsque le préfet regagna l'immeuble historique.

Durant cette période, des travaux importants furent entrepris pour la consolidation et la conservation particulièrement au niveau de la charpente dont de nombreuses pièces durent être remplacées.

De l'horloge, une merveille de mécanique, il ne reste que le cadran d'apparent.

DSC04544 (Copier)

Les rouages, longtemps laissés sur place, à l'abandon  dans les combles sont maintenant visibles sous vitrine

dans le grand salon du premier étage,

auquel on accède par un escalier d'honneur

qui est un chef-d'œuvre d'ébénisterie, classé à l'inventaire des monuments historiques depuis 1978.

Entre-temps, la place de Grenoble était rebaptisée Léopold Héder, ancien maire de Cayenne. "

 

 

Texte de BERNARD MONTABO. (paru dans le journal France Guyane)

pour en savoir plus sur l'auteur, cliquez sur son nom.

 

 

 

 

DSC04583 (Copier)

 

la place Léopod Héder

est en travaux actuellement.

 

 

  ma participation à

la

"CARTE DE FRANCE DES PAYSAGES"

 

 

 

 

à suivre:

" entrons pour une visite qui nous a été guidée par Monsieur le préfet lui-même.

lors des journées du patrimoine."

731708bonweekenddentelledelune84

Gif Dentelle de Lune.

Tag(s) : #Guyane: Cayenne....

Partager cet article

Repost 0