Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme je manque de temps,je remets un article des débuts de mon blog qui ira bien avec le thème de la semaine...



  Quelques histoires du bon vieux temps,( istwé di tan lontan )
 
racontées par Auxence Contout..... 

 

 

          Pâques au bon vieux temps.  

Jeudi et vendredi Saints.

Le jeudi et le vendredi Saints,la cloche étant morte,le carillon de la cathédrale St Sauveur de Cayenne nous manquait beaucoup !

Midi nous était annonçé par les gentils petits choristes qui passaient dans les rues en faisant grincer leurs crécelles tournantes.(coutume qui nous vient d'Europe.)

Ces crécelles sont,comme vous le savez,des moulinets de bois très bruyants.Les Guyanais appelaient ces crécelles "raras".

Les raras remplaçaient donc la cloche pendant ces deux jours saints.

 

Les raras.

Le terme de rara est une onomtopée,il traduit fort bien le bruit du moulinet. D'ailleurs,les Guyanais ont pris l'habitude de dire d'une personne bavarde     "li ka palé kou rara"(elle parle comme un rara).

 

Patapa.

Le Patapa était la claquette du vendredi Saint.A l'église,le patapa donnait le signal pour se lever ou s'asseoir. Ce claquoir marque les phases dans les danses locales.le mot est une onomatopée.

 

Samedi Saint.(samedi Gloria)

Comme la cloche,le bain ou la baignade étaient supprimés  jeudi et vendredi Saints. Ni cloche,ni bain.

Les Guyanais attendaient minute par minute que la cloche se réveille le samedi matin et dès qu'elle commençait à tinter, les uns au bord de la plage, plongeaient la tête dans la mer,les autres, à leur domicile,(et c'était mon cas) se jetaient sur le crâne un magnifique seau d'eau.

 

Le verre de Pâques.

Le dimanche de Pâques,les adultes,souvent des femmes,versaient dans un verre rempli d'eau, le blanc d'un oeuf frais pour essayer de lire leur avenir dans ce liquide visqueux.

C'est dans l'après midi,vers 16heures, qu'elles interprétaient l'image formée dans l'eau du verre.On y distinguait comme des voiles de moustiquaires, des collines,des nuages en équilibre....Interprétation délicate: le même tableau, pour les uns, pouvait signifier un mariage, pour les autres,semblait montrer un cimetière.

Sources: la semaine guyanaise.....

En Guyane,au moment de Pâques,

on mange le" bouillon d'awara".Je vous en reparlerai,mais si vous voulez en avoir une idée c'est ICI.

Je vous rajoute l' Oeuf de Pâques que je vais apporter aujourd'hui chez ma soeur pour les enfants!


à vous tous(tes),je souhaite de Joyeuses Fêtes de Pâques!

 

Tag(s) : #Guyane: Cayenne....

Partager cet article

Repost 0