Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des journées bien remplies durant ce voyage en Terre Sainte.
Nous sommes toujours le 29 octobre:
 après avoir quitté le mont des Béatitudes,
 nous nous retrouvons à Tabgha.
(du grec Heptapégon,les sept sources
:
sept sources sulfureuses y jaillissent du sol
.)
Tabgha est très chère à la piété chrétienne: une tradition très ancienne , représentée par le pèlerine espagnole Ethérie( 393) y a localisé trois souvenirs importants de l'Evangile:
le miracle de la multiplication des pains, la promesse de primauté faite à Pierre et la proclamation des Béatitudes.



Nous prenons tous un temps de réflexion....au bord du lac....nous ramassons nos petites pierres à garder dans le porte monnaie...pour nous rappeller que nous même sommes une pierre vivante...


Rencontre sur le bord du lac: un rock hirax.

Un animal très ancien, cité dans la Bible.

Nous assistons à une messe en plein air....un moment intense d'écoute ,de prières et de partage.


Et je vous emmène visiter le Sanctuaire de la multiplication des pains.


Le premier sanctuaire date de ....350 environ...au centre se trouvait la pierre vénérée sur laquelle jésus aurait déposé les pains.
Au Vième siècle,la pierre fut découpée,déplacée vers un nouvel autel et l'église primitive subit de profondes transformations.
La basilique  fut détruite , lors de l'invasion des perses en 614 et de la conquète arabe en 635.



La Basilique de l'Heptapégon resta ensevelie pendant  treize siècles et les vestiges furent découverts en 1932 par les archéologues Mader et Schneider.
L'église actuelle est la réplique la plus fidèle possible de la basilique du Vièmesiècle.
Elle fut construite en 1982.

Des bénédictins allemands en sont les gardiens.

à l'intérieur,nous pouvons admirer un pavement de mosaïques,bien conservé...


oiseaux,fleurs en corolles....




Dans le choeur légèrement surélévé ,
on trouve la roche tailladée à l' endroit même où elle fut découverte.

Devant l'autel,se trouve la célèbre mosaïque des pains et des poissons.
Deux poissons de formes grossières entourent une corbeille tressée contenant quatre pains ronds marqués d'une croix.
La tête des poissons évoque le fameux poisson de St Pierre ou Chromis.
On fait ici mémoire de la multiplication des pains et des poissons.
(j'ai lu que cette mosaïque ne peut pas être de la même époque et de le même main que les autres mosaïques !)

à l'entrée de l'église, un olivier.


Et un bassin: remarquez les robinets en forme de poissons...qui symbolisent les sept sources...

Des nénuphars.
 et bien sur à la sortie,un magasin!

Et j'ai ramené un petit souvenir!




Tag(s) : #Mon voyage en Terre Sainte

Partager cet article

Repost 0