Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Les vrais héros n'ont pas besoin de statue",Jules Romain.


Incliné sur sa sacoche  usagée de cuir marron,les lunettes au bout du nez,le vieil homme  préparait un petit paquet de lettres losqu'il sentit de légères secousses au bas de sa veste.
Quand il se retourna,derrière une grande lettre tendue au bout d'une menotte tremblante et maigrichonne,timidement,une petite voix l'interpellait: "Dis,monsieur le facteur,c'est quoi le nom et l'adresse du Père Noël?"
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Dans le village,tout le monde allait regretter ce brave homme.Par temps de pluie ou sous un accablant soleil,il était toujours fidèle au poste,toujours d'humeur égale,toujours "le mot pour rire."
Cette tournée du mois de décembre était l'une de ses dernières. En effet, il avait droit depuis quelques mois déjà à une retraite bien méritée.
Mais pour conclure sa longue carrière,il voulait terminer par la sacro-sainte"cérémonie des calendriers".
A cette occasion,sur plusieurs jours,il effectuait une
"tournée spéciale"
en dehors  de ses horaires habituels de travail.
De cette manière,sans mesurer son temps, il pouvait en partageant le punch de l'amitié, prendre des nouvelles de tout le monde. Ainsi avant de laisser tous ses villageois, il tenait une dernière fois à ce rituel.
Cette fois-ci, pour cet ultime passage de son dernier bout de l'an de préposé des PTT, il prendrait encore plus de temps pour se rendre dans chaque case,dans chaque ferme.
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Ce petit bout d'homme qui l'interpellait,il le connaissait bien,comme il connaissait aussi bien tous les membres de sa famille.Lorsqu'il était né,c'est même lui qui était allé à l'abattis prévenir le père. Oh ce jour là avait été une bien triste journée. En même temps que l'heureux évènement, il avait fallu expliquer la mauvaise forme de la mère. Depuis,d'ailleurs,elle n'avait jamais vraiment recouvré la santé.
D'un hopital à l'autre,d'un lit au suivant,elle n'avait pas réellement vu grandir son petit garçon.  Depuis ce malheur,tout allait ainsi à la petite semaine. L'argent manquait, la soupe était souvent trop claire, le ménage restait toujours à faire et un pauvre train de vie s'affichait sur les tenues du gamin.
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Ce matin,bien ennuyé, notre brave préposé n'avait pas de réponse à la question que ces deux petits yeux brillants attendaient. Un silence s'installa, puis, regardant par-dessus ses lunettes demi-lune, le vieux facteur proposa: "écoute,mon garçon,je suis vieux et je ne m'en souviens pas par coeur. Mais si tu me donnes ta lettre, je demanderai au receveur de la Poste, qui la connait certainement par coeur, lui, et je l'enverrai moi-même."
Le matin de son dernier 26 décembre d'agent des PTT,un gros colis sous le bras,le vieil homme frappait à la porte du jeune enfant avec insistance.
"Voilà, mon garçon, j'ai envoyé la lettre au Père Noël comme je te l'avais promis et, aujourd'hui, on a reçu ce paquet pour toi à la Poste."
Très ému,le vieux fonctionnaire des PTT attendit que le pauvre marmot ouvre son cadeau. Devant la joie affichée du gamin, il eut beaucoup de peine à retenir ses larmes.
Aussi , en sortant de la ferme, notre facteur renifla-t-il un grand coup pour tenter de retenir l'irrésistible"inondation"  qui perlait au coin  des ses yeux affaiblis par l'âge.
Quelques jours après, il prit sa retraite.
Cet enfant comprit bien plus tard que les Pères Noël n'avaient pas forcement ni une longue barbe blanche,ni un long manteau tout rouge.

A TOUS LES FACTEURS DE GUYANE,de FRANCE et de NAVARRE.

Texte rapporté par Alain Landy (de la Semaine Guyanaise)qui est aussi le fils du facteur.
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Demain,je vous parle des cartes de voeux!!!
Vous avez déjà des exemples de ce que je vais envoyer de Guyane à ma famille et à mes amis de Métropole.(cartes éditées par Tatoulu à Montjoly.)

Tag(s) : #Fables Guyanaises et poésies

Partager cet article

Repost 0