Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paul Dunez a perdu sa fontaine.



Cette habitation du Tour de L'île (on disait que Cayenne était une île) appelée "Le Parterre était en 1848 l'une des exploitations les plus florissantes de la colonie.Elle appartenait à Madame Veuve Dunezat qui possédait près de 80 esclaves.
La bonne renommée du Parterre était due au travail remarquable que fournissaient ces esclaves.
Après l'abolition en 1848,les esclaves quittèrent les lieux pour aller jouir de l'émancipation à leur manière.
Ils avaient fui sans délai et maintenant travaillaient çà et là ou leurs pieds les menaient.
Et ils avaient bien raison car le travail de la terre ne convient pas à tout le monde.
-Dunez.jpg

Seuls deux anciens esclaves,Paul Dunez et sa femme Félicité,restèrent sur la plantation et continuèrent à travailler avec Mme Dunezat.
Comme la propriété était placée dans les terres basses du Tour de l'île,la mer menaçait les lieux et Paul Dunez,au grand étonnement  de tous les habitants,mena un combat énergique pour sauver "Le Parterre".
Un combat énergique mais désespéré.Tout le monde fut surpris de le voir lutter comme un titan,contre l'invasion de l'eau pour la survie de ce terrain.Mais une terrible marée de l'équinoxe de mars 1851 va envahir cette propriété et abimera tout sur son passage.
Le Gouverneur,en admiration devant ce héros,lui décerna le Prix Supérieur de la Médaille d'Honneur estimant qu'il était le travailleur le plus courageux et le plus méritant de la colonie.
L'administration coloniale,informée par le Gouverneur,relata les faits à l'Académie française,qui décerna à Paul Dunez,le Prix de la Vertu ou "Prix Montyon".
Notre lauréat mourut en 1865.On érigea en 1867 une fontaine pour célébrer sa mémoire.
fontaine.jpg
Les Cayennais prenaient plaisir à venir boire à cette source que l'on voyait angle de la rue du 14 juillet et l'avenue du Général de Gaulle.
Malheureusement,notre fontaine,monument d'une valeur historique indiscutable,symbole du courage et de la persévérance,se volatilisa avec les temps modernes.Comment faire alors pour consacrer ce souvenir à la postérité la plus reculée?Comment faire pour que les mérites de Paul Dunez ne soient pas ensevelis dans un éternel oubli?


Sources:la Semaine Guyanaise et Auxence Contout.

je passe souvent à l'angle de ces deux rues et demain,je vous ferai voir ce que j'ai vu à cet endroit.....plus de traces de la fontaine et aucun rappel de Paul Dunez.....

aujourd'hui,je n'ai pas pu visiter tous les blogs.....ce sera pour demain.....et c'est déjà demain.......
Tag(s) : #Guyane: Cayenne....

Partager cet article

Repost 0